Page 1 sur 1

Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 23 Décembre 2019, 17:25
par stef37230
Bonjour,

Je recherche les dernières consignes ou préconisations fédérales en matière de cartographie de carte de SPRINT. Du genre, faut-il dessiner les trottoirs, etc,....

Merci pour votre retour sur ce sujet.

stef

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 23 Décembre 2019, 17:54
par papidesalpes
Il n'y a pas de consignes fédérales sur ce sujet puisque c'est la spécification internationale qui fait foi sur ce sujet.
La traduction française de l'ISSproM qui s'appliquera en 2020 pour les compétitions nationales et en 2021 pour toutes les courses est disponible sur le site fédéral : http://www.ffcorientation.fr/media/cms_ ... s-2019.pdf

Concernant la représentation des trottoirs la spécification indique que :

501.1 Marche ou bord de zone pavée : Un bord d'une zone pavée.Les limites au sein des zones pavées ne sont généralement pas représentées, sauf si elles servent à la navigation.

A toi de voir donc. C'est bien pour cela que les cartes sont soumises au droit d'auteur.

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 23 Décembre 2019, 18:03
par MickA
Pour les trottoirs, l'usage veut qu'en général cela surcharge la carte sans rien apporter à la navigation quand ils bordent les habitations. Par contre ça peut servir à délimiter des parkings par exemple. C'est un peu comme dessiner les délimitations de maisons/murs dans les pâtés de rues alors que nous n'y avons pas accès. C'est présent sur les cartes uniquement parce que le cartographe les a importé du cadastre (ou autres - car par définition l'accès n'y est pas possible). Cela ne sert donc à rien pour le coureur hormis rajouter de l'info superflue)

Mauvais exemple
2019-12-23_180042.jpg
2019-12-23_180042.jpg (115.29 Kio) Vu 1489 fois


Bon exemple
2019-12-23_180238.jpg
2019-12-23_180238.jpg (156.17 Kio) Vu 1489 fois

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 26 Décembre 2019, 17:59
par stef37230
Merci pour vos réponses.

Effectivement la surcharge d'info inutiles est à proscrire.

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 29 Décembre 2019, 10:45
par stef37230
salut,

Par contre, quelles méthodes appliquer dans OCAD pour s'éviter le maximum de boulot. L'intégration du cadastre permet d'intégrer les bâtiments. On peut ne choisir que le symbole sans les contours pour ne pas avoir ce problème d'individualisation du bâtiment. Par contre il faut se faire à la main tout le contour du bloc de bâtiments. Il ne me semble pas avoir dans OCAD une option permettant comme pour une ligne de joindre des bâtiments. L'option "grouper" n'est pas plus efficace. Si il n'existe pas cette option, peut-être une évolution à demander aux concepteurs.

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 29 Décembre 2019, 16:36
par rma
beaucoup de choses dépendent du fichier "cadastre" lui-même" ... et si le cadastre a dessiné un bâtiment avec un symbole "rectangle", OCAD va évidemment le convertir en rectangle

à l'inverse, si le bâtiment a été dessiné en "ligne", OCAD garde les lignes et il devient alors beaucoup plus simple d'éliminer les segments intérieurs, et de joindre les éléments du périmètre.

ci-dessous un exemple de ce que nous pouvons recevoir comme fichier en BEL, où chaque croix représente un segment unique et donc très facile à traiter
cadastre.jpg
cadastre.jpg (8.19 Kio) Vu 1303 fois


dans la série "only solutions", deux pistes ...

Tu pourrais aussi essayer (chaque fois SUR UNE COPIE de ton fichier !!!)
a) Réunir les bâtiments (sélection multiple préalable avec Shift)
b) Menu Topologie - Généraliser les bâtiments - bouton radio rectangle et "remplacer tous les objets sélectionnés par un seul rectangle"
ou
b bis) : Menu Topologie - Enlever les sommets dupliqués des objets sélectionnés
Bbis.jpg
Bbis.jpg (8.63 Kio) Vu 1303 fois


On peut ne choisir que le symbole sans les contours pour ne pas avoir ce problème d'individualisation du bâtiment. Par contre il faut se faire à la main tout le contour du bloc de bâtiments.

Edition en relisant ton message, si tu n'as pas les contours, tu peux "Réunir les surfaces" et ensuite les entourer d'une ligne

pour les modérateurs, serait-il possible de déplacer le sujet dans "Informatique - logiciel de dessin" - ici il va se perdre

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 01 Janvier 2020, 19:35
par simeric
le mieux est de passer par des fonctions dans un vrai système d'information géographique (ex : QGis)

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 01 Janvier 2020, 22:55
par xaxa74
MickA a écrit: C'est un peu comme dessiner les délimitations de maisons/murs dans les pâtés de rues alors que nous n'y avons pas accès. C'est présent sur les cartes uniquement parce que le cartographe les a importé du cadastre (ou autres - car par définition l'accès n'y est pas possible). Cela ne sert donc à rien pour le coureur hormis rajouter de l'info superflue)


Exact !
Mais t'as fait exprès de choisir un "bon exemple" ou le cartographe a dessiné une zone fermée et inaccessible au lieu de la passer en vert olive (au dessus de la 10) ? ;)

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 01 Janvier 2020, 23:26
par xaxa74
Pour moi le plus rapide et le plus simple reste d'utiliser une photo de fond "vue aérienne + cadastre", extraite depuis Géoportail et de dessiner les contours manuellement. On s'évite les nombreuses corrections à faire liées a l'importation du cadastre dans Ocad. il y en a pas mal et on les détectent assez vite avec la vue aérienne. un exemple, le bâtiment a gauche du 315 est plus gros sur le cadastre qu'en réel. On peut le dessiner correctement du premier coup.

Capture 01 01 2020.JPG
Capture 01 01 2020.JPG (182.9 Kio) Vu 1141 fois

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 04 Janvier 2020, 13:26
par valentin5007
Une nouvelle fois, pour ma paroisse :
OOMapper en "one clique" ou presque :
->Tu as importé tes batiments dans un format shape ou directement depuis open street map
-> tu convertis en symbole 521 la couche souhaité
-> clique droit sur le symbole "select all object with this symbol"
-> dans ta barre d'outils, tu cliques sur "unify areas" - toutes les lignes intérieurs disparaissent :o

Bémol, il est utile en amont d'avoir repéré les "préaux et autres "canopy" pour éviter d'avoir à redécouper les batiments à la suite.

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 14 Mai 2020, 09:29
par valentin5007
MickA a écrit:Pour les trottoirs, l'usage veut qu'en général cela surcharge la carte sans rien apporter à la navigation quand ils bordent les habitations. Par contre ça peut servir à délimiter des parkings par exemple. C


Je commence depuis le confinement mes premières cartes en ISPROM et j'ai l'impression de retomber 10 ans en arrière pour cette question... j'aimerai confirmer mon interprétation.

On nous demande désormais de faire la différence entre route à fort trafic routier et faible...mais quid des trottoirs qui les bordent ?

- J'ai pu voir certaines cartes avec la route principale en 501.1 et le trotoir en 501 : Quelle galère a représenter pour très peu d’intérêt.
Exemple de Douai ici : https://game.o-club.net/#/douai
- Ma conception serait plutôt d’élargir le 501.1 au trottoir et de juste rajouter un liseré noir pour le trottoir ou au pire (mieux) de laisser le traceur se débrouiller sur la question. Il sera en effet toujours possible pour lui de de rajouter un symbole de surimpression pour différencier le trottoir de la route si cette dernière est vraiment dangereuse.

Qu'en pensez vous ?

Et je n'ai pas abordé la notion de "heavy trafic" :whistle:

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 14 Mai 2020, 11:18
par sim
valentin5007 a écrit:
MickA a écrit:Pour les trottoirs, l'usage veut qu'en général cela surcharge la carte sans rien apporter à la navigation quand ils bordent les habitations. Par contre ça peut servir à délimiter des parkings par exemple. C


Je commence depuis le confinement mes premières cartes en ISPROM et j'ai l'impression de retomber 10 ans en arrière pour cette question... j'aimerai confirmer mon interprétation.

On nous demande désormais de faire la différence entre route à fort trafic routier et faible...mais quid des trottoirs qui les bordent ?

- J'ai pu voir certaines cartes avec la route principale en 501.1 et le trotoir en 501 : Quelle galère a représenter pour très peu d’intérêt.
Exemple de Douai ici : https://game.o-club.net/#/douai
- Ma conception serait plutôt d’élargir le 501.1 au trottoir et de juste rajouter un liseré noir pour le trottoir ou au pire (mieux) de laisser le traceur se débrouiller sur la question. Il sera en effet toujours possible pour lui de de rajouter un symbole de surimpression pour différencier le trottoir de la route si cette dernière est vraiment dangereuse.

Qu'en pensez vous ?

Et je n'ai pas abordé la notion de "heavy trafic" :whistle:


La carte de Douai n'a pas l'air à l'ISSprOM, il y a plein d'autres symboles qui sont encore de l'ISSOM (V4, murs franchissables, passage entre les clôtures, arbres isolés,etc. ) donc je pense que c'est une codification que le cartographe a utilisé en amont de la sortie de l'ISSprOM (certains le faisaient déjà depuis quelques années)
Les trottoirs ou zones piétonnes peuvent aussi être en 501.1 si le trafic piéton y est important... La meilleure représentation c'est sans doutes celle qui permet au traceur de switcher vers l'un ou l'autre des symboles en fonction des caractéristiques de la course (jour, heure, ...) mais je ne suis pas convaincu qu'il faille dessiner de base trottoirs et rues de la même couleur (il peut y avoir des rues à fort trafic et des trottoirs peu fréquentés et inversement)

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 15 Mai 2020, 07:44
par simeric
Sur les quelques rares cartes que j'ai vues en ISsproM, on voit que ce point de "heavy traffic" pose problème et est semble-t-il souvent mal traité par les cartographes. D'après ce que je comprends de la norme, il ne s'agit pas de dessiner l'ensemble des surfaces où il peut y avoir de la circulation automobile, mais celles où la densité de circulation (automobile, pédestre, pigeons, etc...) va gêner la progression du coureur (comme un hachuré vert en forêt). Pour moi il n'y a pas de notion de sécurité ici, ce point étant géré par le traceur avec des zones interdites.
A priori, pas grave si la frontière entre une zone "heavy traffic" et "light trafic" n'est pas délimitée par un trait noir, tant que le coureur voit bien qu'il y a l'un et l'autre sur la voie, mais souvent ça aide à bien montrer cette distinction, et graphiquement c'est vrai que ça fait "plus léché".

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 15 Mai 2020, 11:03
par valentin5007
Sim, tu as du faire tester l'ISPROM à tes coureurs j'imagine, as tu un seul exemple en tête d'un choix d'iti ou la couleur de surface a influencé le choix d'iti ?

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 15 Mai 2020, 15:17
par sim
valentin5007 a écrit:Sim, tu as du faire tester l'ISPROM à tes coureurs j'imagine, as tu un seul exemple en tête d'un choix d'iti ou la couleur de surface a influencé le choix d'iti ?


J'ai fait tester oui et non... J'ai converti automatiquement les cartes, et je n'ai pas forcément l'expérience du terrain de toutes les routes à toutes les heures pour les avoir passé dans la bonne couleur. Et je ne suis pas sur qu'un village auvergnat soit vraiment pertinent pour juger ces changements. Et à l'entrainement, on a des éléments de sécurité différernts, qui font qu'on évite les routes passantes dangereuses , qui pourraient plus facilement être régulées sur une compétition (vitesse ralentie, trafic interdit)

Par contre je suis convaincu que ce nouveau symbole va interférer notamment dans les rues piétonnes. J'ai au moins 3 exemples de courses en tête où ça aurait sans doutes joué dans les choix (WOC à Riga , à Venise. Sélection sprint d'il y a 2 ou 3 ans à Villard de Lans) où dans tous les cas les rues principales étaient blindées de passants et le slalom faisait perdre énormément de temps. Pour moi l'intérêt est vraiment plutôt dans les voies piétonnes que dans les voies "motorisées" que de toute façon le traceur jouera peu pour des raisons de sécurité

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 19 Mai 2020, 17:48
par xaxa74
simeric a écrit:Sur les quelques rares cartes que j'ai vues en ISsproM, on voit que ce point de "heavy traffic" pose problème et est semble-t-il souvent mal traité par les cartographes. D'après ce que je comprends de la norme, il ne s'agit pas de dessiner l'ensemble des surfaces où il peut y avoir de la circulation automobile, mais celles où la densité de circulation (automobile, pédestre, pigeons, etc...) va gêner la progression du coureur (comme un hachuré vert en forêt). Pour moi il n'y a pas de notion de sécurité ici, ce point étant géré par le traceur avec des zones interdites.
A priori, pas grave si la frontière entre une zone "heavy traffic" et "light trafic" n'est pas délimitée par un trait noir, tant que le coureur voit bien qu'il y a l'un et l'autre sur la voie, mais souvent ça aide à bien montrer cette distinction, et graphiquement c'est vrai que ça fait "plus léché".


D'accord avec ton interprétation. Pas très explicite en tout cas quand on lit la norme.

Je pense que la distinction servira en tout cas au traceur pour faire des circuits intelligemment ( sécurité et fluidité ).

Par extension peut-on imaginer que le cartographe puisse utiliser cette nouvelle possibilité pour donner des indications supplémentaires comme par exemple :

Indiquer les zones encombrées, genre un parking toujours saturé, et ou il et préférable d'éviter de mettre un poste.
Capture.JPG
Capture.JPG (66.46 Kio) Vu 194 fois


ou encore indiquer des lieux de franchissement de routes (passage pietons).
Capture2.JPG
Capture2.JPG (41.12 Kio) Vu 194 fois


Je ne pense pas que ce soit prévu pour ça à la base, mais ça peut aider sur certains terrains non ?

Re: Consigne carto SPRINT

MessagePosté: 20 Mai 2020, 08:00
par simeric
Effectivement, je ne pense pas que ce point de la norme soit fait pour représenter les places de stationnement éparses (pour moi c'est de l'ordre du détail qui ne fait pas vraiment la différence en course, éventuellement les grandes zones de stationnement qui gênent la progression sur plusieurs dizaines de secondes), ni les passages piétons qui me semblent plutôt être des éléments de traçage, mais pas de cartographie "de base". (pour moi un passage piéton sur une route à fort trafic fait partie de cette zone à fort trafic). A priori pas vraiment convaincu.
Est-ce que des coureurs du haut niveau auraient un avis sur ce sujet ?