contrôle anti-dopage

Pour discuter de tout ce qui peut faire évoluer la Course d'Orientation.

contrôle anti-dopage

Messagepar blandine92 » 07 Janvier 2013, 17:19

En CO, nous sommes tous susceptibles d'être appelés à subir un contrôle anti-dopage, ça c'est la première règle à connaître.
La deuxième est qu'en conséquence, prévoyez d'avoir vos papiers pas très loin de vous à l'arrivée.
La troisième est que nous sommes tous sensés connaître le réglement, donc mieux vaut le lire pour savoir à quoi s'attendre avant que ça ne vous arrive...

J'étais à mille années lumières de me douter qu'un jour, à l'arrivée d'une course QUELCONQUE, on me prierait de me plier au test anti-dopage. Je n'ai guère vécu que quelques expériences à l'arrivée de raids où on nous demande de vérifier nos sacs et là, on sait qu'on est sur le podium, mais quand on fait sa première course de ski O, après avoir chaussé les skis (de fond) pour la première fois à 47 ans (il y a moins d'un an) et qu'on arrive tranquillement au terme de 2 heures et demies de "course", qu'on aspire à manger, de reposer, se changer (comme tout le monde quoi) et qu'on vous annonce être sélectionnée pour le contrôle anti-dopage, on reçoit un premier choc.
Mais finalement, on se dit que pipi ou prise de sang, dans un quart d'heure c'est torché, on n'aura pas eu le temps de se refroidir et on pourra rentrer tranquille.

Eh bien non, pas du tout , ça ne marche pas comme ça : on ne sait rien, on ne vous dit rien , on poireaute en se refroidissant, on vous propose de l'eau, c'est gentil, mais personne ne vous dit pour quelle vraie raison on vous propose de l'eau...Auparavant, c'est la personne qui était à l'arrivée des coureurs est désignée pour m'accompagner et voilà, elle m'accompagne dans un local où sont assises deux personnes et me plante là.
Donc, au bout d'une demie-heure, je m'énerve et demande ce que je fais là , une dame que je suppose être la personne-assermentée-mais-qui-ne-se-présente-pas, me dit qu'elle attend que j'aie envie de faire pipi....
Je crois rêver... Comme si elle ne pouvait pas me le dire plus tôt, comme si j'étais sensée l'avoir compris par le message subliminal de la bouteille d'eau. Bon bref, je lui annonce d'emblée que si c'est pour ça, ce n'est pas un problème, depuis le matin 9h, le stock a eu le temps de se faire, d'autant que je cours avec un camelback contenant un litre et demi de thé.... C'est là que les choses se gâtent : elle me répond qu'elle ne me croit pas, qu'elle n'a jamais vu personne uriner si vite et autant (avant que je ne fasse quoi que ce soit , je rappelle) et que si c'est "pour rien", elle perd son temps. Comme l'ambiance est en train de se dégrader, j'ajoute que de toutes façons, je n'ai pas de pièce d'identité, ni là , ni dans ma voiture qui est à 1 km. Passons les détails , j'en ai oublié la moitié, on s'énerve l'une et l'autre, elle ne veut pas que je lui remplisse son bocal et moi je n'ai pas de pièce d'identité à lui montrer, elle me propose de déclarer que je refuse de me soustraire à l'examen et je lui répond "ok" et je m'en vais.
Comme je me suis refroidie, je rejoins le parking en footing, je rentre "à la maison", et comme j'ai croisé deux ou trois personnes de bon sens en route, je prends ma carte d'identité, je replonge dans la voiture (à peine eu le temps d'enfiler une manche d'un vêtement chaud et sec) et je retourne, sachant que c'est, de toutes façons trop tard, ce que "la Dame" me confirme. Malgré tout, elle note que je suis revenue lui présenter ma pièce d'identité, elle écrit aussi ce que je lui précise : que je n'aurais pas permis à une escorte (personne que je ne connais pas) de rentrer là où était la pièce d'identité, donc, de toutes façons, il n'y avait pas de solutions.Sujet clos.

Résultat : refus de se présenter à un contrôle anti-dopage. Sanction à venir : 2 ans d'interdiction de participer à des courses chronométrées (est-ce limité à la CO ?)...

Entretemps, j'ai appris plein de choses, notamment qu'on aurait dû m'expliquer comment ça devait et allait se passer. Ensuite, l'escorte, elle est désignée en début de compétition par le toubib ou personne assermentée chargée du contrôle anti-dopage; du même sexe que le compétiteur sélectionné, l'escorte est chargé d'accompagner partout où le souhaitera le compétiteur (se changer, se réchauffer, manger, boire, prendre ses papiers) pendant une laps de temps d'une heure... J'ai également appris que certains concurrents, habitués des podiums, assidus des courses depuis 25 ans, ne savaient pas en quoi consistait un contrôle anti-dopage....!

On n'est jamais au bout de nos surprises, dans ce sport .... ;)
blandine92
Donateur
 
Messages: 81
Inscription: 03 Juin 2012, 20:14

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar Bnco » 07 Janvier 2013, 17:51

T'es en train de faire le tour de tout ce qui se fait en CO à vitesse grand V en tout cas :shock:

T'es fan de Kafka ? :lol:
http://orientalp.free.fr
http://raid.orientalpin.free.fr
-----
"Orienteering a way of living" J.Martensson
Avatar de l’utilisateur
Bnco
 
Messages: 368
Inscription: 14 Mai 2012, 08:40
Localisation: Grenoble

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar blandine92 » 07 Janvier 2013, 17:56

plus vite que mes courses, c'est sûr...
blandine92
Donateur
 
Messages: 81
Inscription: 03 Juin 2012, 20:14

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar christophe6911 » 07 Janvier 2013, 18:07

blandine92 a écrit:En CO, nous sommes tous susceptibles d'être appelés à subir un contrôle anti-dopage, ça c'est la première règle à connaître.
La deuxième est qu'en conséquence, prévoyez d'avoir vos papiers pas très loin de vous à l'arrivée.
La troisième est que nous sommes tous sensés connaître le réglement, donc mieux vaut le lire pour savoir à quoi s'attendre avant que ça ne vous arrive...

J'étais à mille années lumières de me douter qu'un jour, à l'arrivée d'une course QUELCONQUE, on me prierait de me plier au test anti-dopage. Je n'ai guère vécu que quelques expériences à l'arrivée de raids où on nous demande de vérifier nos sacs et là, on sait qu'on est sur le podium, mais quand on fait sa première course de ski O, après avoir chaussé les skis (de fond) pour la première fois à 47 ans (il y a moins d'un an) et qu'on arrive tranquillement au terme de 2 heures et demies de "course", qu'on aspire à manger, de reposer, se changer (comme tout le monde quoi) et qu'on vous annonce être sélectionnée pour le contrôle anti-dopage, on reçoit un premier choc.
Mais finalement, on se dit que pipi ou prise de sang, dans un quart d'heure c'est torché, on n'aura pas eu le temps de se refroidir et on pourra rentrer tranquille.

Eh bien non, pas du tout , ça ne marche pas comme ça : on ne sait rien, on ne vous dit rien , on poireaute en se refroidissant, on vous propose de l'eau, c'est gentil, mais personne ne vous dit pour quelle vraie raison on vous propose de l'eau...Auparavant, c'est la personne qui était à l'arrivée des coureurs est désignée pour m'accompagner et voilà, elle m'accompagne dans un local où sont assises deux personnes et me plante là.
Donc, au bout d'une demie-heure, je m'énerve et demande ce que je fais là , une dame que je suppose être la personne-assermentée-mais-qui-ne-se-présente-pas, me dit qu'elle attend que j'aie envie de faire pipi....
Je crois rêver... Comme si elle ne pouvait pas me le dire plus tôt, comme si j'étais sensée l'avoir compris par le message subliminal de la bouteille d'eau. Bon bref, je lui annonce d'emblée que si c'est pour ça, ce n'est pas un problème, depuis le matin 9h, le stock a eu le temps de se faire, d'autant que je cours avec un camelback contenant un litre et demi de thé.... C'est là que les choses se gâtent : elle me répond qu'elle ne me croit pas, qu'elle n'a jamais vu personne uriner si vite et autant (avant que je ne fasse quoi que ce soit , je rappelle) et que si c'est "pour rien", elle perd son temps. Comme l'ambiance est en train de se dégrader, j'ajoute que de toutes façons, je n'ai pas de pièce d'identité, ni là , ni dans ma voiture qui est à 1 km. Passons les détails , j'en ai oublié la moitié, on s'énerve l'une et l'autre, elle ne veut pas que je lui remplisse son bocal et moi je n'ai pas de pièce d'identité à lui montrer, elle me propose de déclarer que je refuse de me soustraire à l'examen et je lui répond "ok" et je m'en vais.
Comme je me suis refroidie, je rejoins le parking en footing, je rentre "à la maison", et comme j'ai croisé deux ou trois personnes de bon sens en route, je prends ma carte d'identité, je replonge dans la voiture (à peine eu le temps d'enfiler une manche d'un vêtement chaud et sec) et je retourne, sachant que c'est, de toutes façons trop tard, ce que "la Dame" me confirme. Malgré tout, elle note que je suis revenue lui présenter ma pièce d'identité, elle écrit aussi ce que je lui précise : que je n'aurais pas permis à une escorte (personne que je ne connais pas) de rentrer là où était la pièce d'identité, donc, de toutes façons, il n'y avait pas de solutions.Sujet clos.

Résultat : refus de se présenter à un contrôle anti-dopage. Sanction à venir : 2 ans d'interdiction de participer à des courses chronométrées (est-ce limité à la CO ?)...

Entretemps, j'ai appris plein de choses, notamment qu'on aurait dû m'expliquer comment ça devait et allait se passer. Ensuite, l'escorte, elle est désignée en début de compétition par le toubib ou personne assermentée chargée du contrôle anti-dopage; du même sexe que le compétiteur sélectionné, l'escorte est chargé d'accompagner partout où le souhaitera le compétiteur (se changer, se réchauffer, manger, boire, prendre ses papiers) pendant une laps de temps d'une heure... J'ai également appris que certains concurrents, habitués des podiums, assidus des courses depuis 25 ans, ne savaient pas en quoi consistait un contrôle anti-dopage....!

On n'est jamais au bout de nos surprises, dans ce sport .... ;)


As tu signe un papier (la notification) avant de t'accompagner dans le local approprie?
Y avait il des bouteilles d'eau scellees pour t'aider a faire ton petit pipi?
Etc...
T'inquiete pas Blandine... :)
christophe6911
 
Messages: 1529
Inscription: 14 Mai 2012, 08:22

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar sim » 07 Janvier 2013, 18:34

La procédure de contrôle antidopage est identique pour toutes les disciplines, ça n'a rien à voir avec la fédération ou la discipline normalement
http://www.sports.gouv.fr/index/sport-s ... n-controle
sim
 
Messages: 380
Inscription: 14 Mai 2012, 13:08

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar Guilhem » 07 Janvier 2013, 18:52

blandine92 a écrit:Résultat : refus de se présenter à un contrôle anti-dopage.


:shock:

Wow tu aimes les risques...
Avatar de l’utilisateur
Guilhem
Administrateur
 
Messages: 773
Inscription: 10 Mai 2012, 20:48

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar Maxx » 07 Janvier 2013, 19:21

elle avait pas l'air commode la madame...
j'ai déjà été chaperon sur une WC de snowboard, c'est pas drôle comme tâche mais de là à s'exciter...
Avatar de l’utilisateur
Maxx
 
Messages: 448
Inscription: 13 Mai 2012, 21:59
Localisation: Chambéry

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar MickA » 07 Janvier 2013, 19:22

Ya pas un truc qui dit nul n'est sensé ignorer la loi ?
:lol:

Allez hop, 2 ans de suspension et 10 000 CHF d'amende (faut au moins ça comparé à la sanction de Vincent ;) )
COCS Forever!
MickA
 
Messages: 1399
Inscription: 10 Mai 2012, 21:24
Localisation: Savoie

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar Greg » 07 Janvier 2013, 19:41

Marrant à lire, mais surement pas drôle à vivre cette histoire!
Avatar de l’utilisateur
Greg
 
Messages: 229
Inscription: 13 Mai 2012, 20:18
Localisation: Périgords

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar marc46 » 07 Janvier 2013, 21:34

Un rugbymen prend 3 mois de suspension pour 3 manquements aux règles de localisation, tu peux craindre le pire !

Mais arrête le Guronsan :)
Marc46
Avatar de l’utilisateur
marc46
Donateur
 
Messages: 424
Inscription: 14 Mai 2012, 23:04
Localisation: Lot (46)

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar sim » 07 Janvier 2013, 21:49

le manquement aux regles de localisation, c est pas encore la même chose que le refus de se soumettre au contrôle...
sim
 
Messages: 380
Inscription: 14 Mai 2012, 13:08

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar papidesalpes » 08 Janvier 2013, 07:14

Une bonne information décrivant la procédure est disponible sur http://marne.franceolympique.com/marne/ ... _passe.pdf .
Cela vaudrait peut être la peine d'avoir un article sur le sujet par le médécin fédéral dans CO News.

Par contre il est important de noter l'importance pour les mineurs de disposer d'une autorisation parentale de prélèvement sanguin.
L'article RS 232-52 du code du sport précise en effet :
Si le sportif contrôlé est un mineur ou un majeur protégé, tout prélèvement nécessitant une technique invasive, notamment un prélèvement de sang, ne peut être effectué qu'au vu d'une autorisation écrite de la ou des personnes investies de l'autorité parentale ou du représentant légal de l'intéressé remise lors de la prise ou du renouvellement de la licence. L'absence d'autorisation est constitutive d'un refus de se soumettre aux mesures de contrôle.
Vertacomicorien ou rien
Avatar de l’utilisateur
papidesalpes
 
Messages: 135
Inscription: 20 Mai 2012, 17:14

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar blandine92 » 08 Janvier 2013, 12:35

En réponses aux diverses réponses, pour lesquelles je vous remercie :

J'ai commencé mon premier message en recommandant vivement à chacun de lire le réglement. Je veux dire par là aussi que je ne le conteste en aucunes façons. Il existe, je n'avais qu'à le lire ...
J'ai également écrit dans ce même message le risque encouru : pour un refus de présentation, c'est 2 ans ! (information de source bien avertie) ; c'est moins cher d'être contrôlé positif (ça dépend à quoi) que de ne pas se présenter.
Oui on m'a proposé une bouteille d'eau capsulée (sauf que je ne savais pas qu'il fallait boire et beaucoup et vite !) et oui j'ai signé des papiers.
Et il y a suffisamment d'erreurs de procédures par ailleurs pour que je ne soit pas plus inquiète que ça !

L'anecdote méritait de figurer dans o news, si elle vous a amusée, tant mieux, c'était l'idée et si elle sucite des discussions, tant mieux aussi !

C'est toujours la même chose , les problèmes viennent du manque d'information, comme au boulot, comme dans la vie ... :shhh:
blandine92
Donateur
 
Messages: 81
Inscription: 03 Juin 2012, 20:14

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar marc46 » 08 Janvier 2013, 18:27

sim a écrit:le manquement aux regles de localisation, c est pas encore la même chose que le refus de se soumettre au contrôle...


Dans l'absolu ce n'est pas si loin puisque c'est un sportif qui n'est pas là où il avait déclaré qu'il serait dans son planning, lorsque les contrôleurs arrivent pour un contrôle inopiné. Et ils ont tout de même 3 "chances" avant d'être sanctionnés.

Y'a pas encore Orientation dans la liste des sports concernés :) : https://www.afld.fr/decision-disciplinaire
Marc46
Avatar de l’utilisateur
marc46
Donateur
 
Messages: 424
Inscription: 14 Mai 2012, 23:04
Localisation: Lot (46)

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar BOBBY DE LA GUARDIA » 13 Janvier 2013, 18:47

Blandine 92 a dit :
J'étais à mille années lumières de me douter qu'un jour, à l'arrivée d'une course QUELCONQUE, on me prierait de me plier au test anti-dopage.

Peut être une CO QUELCONQUE de ta part en terme chronométrique, mais c'était quand même un championnat de France et donc pas une course QUELCONQUE. Le tirage au sort ne tient pas compte de la performance de l'athlète. Tout le monde peut être contrôlé. Après, il y a une procédure à suivre qui est valable pour tous les sports...
@+ Sportivement
Avatar de l’utilisateur
BOBBY DE LA GUARDIA
 
Messages: 171
Inscription: 14 Mai 2012, 21:05

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar blandine92 » 13 Janvier 2013, 20:33

Bon, je n'ai plus vraiment le droit de m'exprimer sur le sujet , mais.... chuis d'accord et j'savais pas
blandine92
Donateur
 
Messages: 81
Inscription: 03 Juin 2012, 20:14

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar MickA » 13 Janvier 2013, 20:50

Bon courage (ou bonne chance) pour la suite de la procédure...
COCS Forever!
MickA
 
Messages: 1399
Inscription: 10 Mai 2012, 21:24
Localisation: Savoie

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar JORO » 14 Janvier 2013, 10:45

MickA a écrit:Bon courage (ou bonne chance) pour la suite de la procédure...


Cela risque d'être long
Conseil à Blanche neige (alias Blandine), prends un Camelback si le procés dur..!
JORO
 
Messages: 130
Inscription: 14 Mai 2012, 08:40
Localisation: 77

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar Vélivole » 15 Janvier 2013, 14:38

Ainsi, il apparaît donc souhaitable que nos experts, les plus égo ;) devant la Loi...,

expliquent bien aux membres de leur club le procès suce du contrôle de dopage,

afin d'éviter une procès dure douloureuse...
Avatar de l’utilisateur
Vélivole
Donateur
 
Messages: 481
Inscription: 25 Juin 2012, 16:12

Re: contrôle anti-dopage

Messagepar 20100 » 12 Février 2013, 12:38

A voir le nouveau système mis en place par le CNOSF sur la lutte anti dopage.
https://cnosf.triagonal.net/online2/log ... /index.php
(il faut s'inscrire pour recevoir un code d'accès).

Il y a notamment des vidéos qui expliquent le déroulement normal d'un contrôle anti-dopage.

La "formation" en ligne dure environ 1h au total mais ça peut éviter pas mal de soucis de la suivre.
Avatar de l’utilisateur
20100
 
Messages: 105
Inscription: 14 Mai 2012, 12:53

Suivante

Retourner vers Développement de la CO

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité