Raid Blanc de l'Ain

Vos impressions au retour d'une compétition. Ce qui vous a plu, ce qui pourrait être amélioré, toute initiative pour aider les organisateurs à mieux vous servir.

Raid Blanc de l'Ain

Messagepar Michel » 04 Février 2013, 09:19

Mon coup de cœur du week-end!
Ayant pourtant une expérience des raids multi-sports depuis une dizaine d'années, c'est la première fois que nous nous engagions sur du raid multi en hivernal. La particularité du raid multi "blanc" c'est d'avoir en mode de locomotion principal sa paire de skis au lieu du vtt sur les raids multi estivals. Et là cela change vraiment tout! Enchaîner les différentes sections avec ses skis et ses raquettes en passant sur des supports d'orientation différents nous aura vraiment régalé. Nous aurons eu droit à du road book, course au score sur photo aérienne, course au score sur carte IOF de co a ski, course d'orientation "en ligne" sur carte IOF pied et pour terminer de la co mémo poste à poste sur carte IOF pied.
Vraiment un bon moment passé sur le plateau du Retord.
Merci à toute l'équipe d'O'Bugey de nous avoir offert cette belle sortie a ski en orientation, je pense que l'on reviendra l'an prochain si la date ne tombe sur un week-end de course d'orientation a ski.
:clap: :clap:
Image
COPS91: le club des o'skieurs Franciliens

Nationale LD et CFC CO VTT les 26 et 27 septembre 2015, une co-organisation ASCO Orléans/COPS91
Critérium national de sprint relais le 5 juin 2016, une co-organisation ASCO Orléans/COPS91
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 106
Inscription: 14 Mai 2012, 10:26
Localisation: Plateau de Saclay

Re: Raid Blanc de l'Ain

Messagepar dech.fr » 05 Février 2013, 01:28

C'est vrai on a eu le droit à un raid somptueux ce week-end mais je m'en excuse auprès de Vincent s'il lit Onews, car je ne voudrais pas que mes remarques soient mal perçues alors que j'ai pris énormément de plaisir durant ce raid, je ressors de ce raid avec un sentiment mitigé:

le principe de la traversée: génial et grandiose (bon si on avait eu vent du sud ça aurait été encore mieux mais on aurait surement eu de la pluie en contrepartie)
des passages en ski que j'ai découvert et pourtant j'y ai quand meme pas mal skié sur ce plateau du bugey (le passage entre l'épingle à cheveux au bout de la noire d'Hauteville et le haut de la "piste d'alpin" c'était vraiment de l'inédit et en plus vraiment super sympa à skier - le passage entre la chapelle et la manche j'ai souvenir d'avoir déjà dû le faire dans un lointain passé mais là encore c'est quand meme pas une piste courante - et enfin toute la descente finale sur le poizat là aussi c'est tellement rare qu'il y ait de la neige que je n'avais jamais dû la faire).
et pareil pour les parties pédestres le samedi tout le retour après le col de belleroche et notamment ce sentier en bord de falaise + le dimanche la liaison le petit abergement - les plans c'était des coins sympas et plutôt inconnus je pense pour beaucoup de monde
l'annonce le soir tranquille vous allez descendre une ancienne piste de ski alpin (là aussi j'ai découvert qu'il y a eu une "station" d'alpin au petit abergement), excellent et sur le terrain ça fait partie des temps forts du raid on a davantage eu les jambes chauffées en bas de cette descente que toutes les montées en ski avant.
et je suis obligé de ressortir ma pancarte j'adore le ski'O, je retiens de ce WE que La Manche a maintenant tout et a un terrain tout à fait adapté (et en plus souvent bien enneigé) pour accueillir un beau WE de ski'O national dans les toutes prochaines années!!! en tout cas c'était vraiment plaisant ce ski'O et je regrette encore plus mon coup de bambou car il était idéalement placé pour nous.
seule ombre au tableau côté parcours ce sont les 4 postes "CO" après le skiO de La Manche (et surtout les 2 plus hauts je pense que le 1er et le 4e auraient pu rester sympas et aurait meme pu peut-etre offrir le choix de descendre par la piste de ski), et je me permets de le dire car j'ai entendu d'autres équipes trouver aussi ces postes de trop, beaucoup d'équipes auraient apprécié de rentrer en direct ou presque.

Mais à côté de ça j'ai 2 paramètres qui m'ont dérangé ce WE:
Michel ce que tu cites comme un point fort, moi je le considère presque comme un point faible de ce raid. en effet la multiplicité des types de cartes c'est sympa pour l'orienteur mais à l'inverse je me dis que c'est un boulot et un cout vraiment important pour l'organisateur par rapport à ce que ça apporte au coureur et surtout j'ai la conviction que dans des conditions hivernales comme on a eu et qui est le principe de ce raid ça a nuit à ce que le classement reflète réellement la performance des équipes (sans remettre en cause les résultats de ce raid!). En effet le raid a été de mon point de vue trop haché et avec trop de parties où l'équipe de tête devait faire la trace pour les autres qui revenaient alors au contact. Du coup en étant certes un peu provocateur j'ai presque envie de dire que finalement il fallait faire un long échauffement en entamant le moins possible ses forces pour etre capable de "sprinter" sur le dernier 1/4h de course les 2 jours pour ceux qui voulaient gagner. Et ne croyez pas non plus que je dis ça pour me plaindre, toutes les équipes du niveau proche de la gagne (en gros je dirais à peu près les 6-8 premières équipes environ) ont été victime de ce phénomène chacune à un moment du raid.
Je peux meme dire qu'en pleine CO photo aérienne avant les plans on a discuté entre les équipes de tête sur ce format de raid blanc pour arriver à la conclusion que la grande course au score avec vraiment des stratégies différentes possibles c'était quand meme la meilleure solution ou en tout cas la plus équitable pour le résultat.
En plus je trouve à titre personnel que ça s'éloigne de l'idée que je me fais de ce que devrait etre un raid hivernal. mais peut-etre aussi que c'est moi qui ait une mauvaise vision de ces raids particuliers car vu le nombre d'équipe le format proposé a rencontré un vrai succès. mais oui je rêverais d'un raid avec quasi 1 seule section en course au score stratégique déplacement libre avec 4 moyens de déplacement: skate - ski de rando - raquettes - pied le tout (ou au moins à minima 1 paire de ski + raquettes) porté par les coureurs.

Et le 2e rejoint un peu dans l'esprit le premier point j'ai eu tout au long du WE le sentiment que l'organisateur (au sens structure organisatrice je ne cherche pas à attaquer qui que ce soit encore une fois) était allé trop loin dans la prise de risque qu'il a lui encouru et certains vont me dire que c'est un paramètre qui ne doit pas trop me concerner mais pourtant si! ça concerne tous les coureurs car en cas de gros pépin qui peut assurer qu'il n'en voudra pas aux organisateurs ou qu'il ne sera pas incité par un assureur ou autre "connerie" de ce genre à se retourner contre lui.
le samedi quand les équipes de tête finissent à 17h, meme avec des portes horaires, c'est obligé que beaucoup d'équipes finissent de nuit, avec les conditions météos en hiver est-ce prudent? en plus ça "pourri" un peu l'ambiance de la soirée, car à mon avis l'apéro prévu a dû etre plutôt intimiste. je ne l'ai pas vu de moi-meme mais la rumeur venait de la table des organisateurs une équipe aurait été récupérée à près de 21h, était-elle en capacité de passer la nuit dehors? OK il nous était demandé expressément d'avoir une polaire (et de toute façon c'était insuffisant pour rester des heures dehors) dans notre matériel obligatoire mais pas de vérification au départ et que veut dire avoir une polaire, rien qu'au sein de mon équipe on n'a pas eu la meme analyse: moi je me suis habillé pour courir et j'ai estimé qu'avec les conditions météo j'allais courir avec une polaire sans manche par dessus ma combinaison et j'ai ensuite rajouté une veste polaire dans mon sac, mon frère a lui considéré qu'il avait sa tenue de course et une veste polaire qu'il a gardé sur lui au moment du départ et pris dans la course il ne l'a jamais enlevé. donc oui il avait bien une veste polaire mais qui ne lui aurait été d'aucun secours en cas d'attente au froid.
ensuite le transfert inévitable pour une traversée, je l'ai dit le principe de la traversée c'est génial mais en hiver ce n'est pas illogique que les routes soient difficilement praticables, alors les 3/4h de retard à la limite en partant tôt le matin ce n'est pas très important mais par contre ça implique de prendre une route interdite aux cars, que se serait-il passé en terme de responsabilité si un des cars avait eu un accident sur cette route interdite?
toujours dans ce principe de sécurité, certes l'esprit du raid c'est d'etre en autonomie mais en hiver on est bien obligé d'admettre que l'eau peut geler alors ne serait-ce pas un élément de sécurité pour l'organisateur et la santé des coureurs que de mettre des ravitaillements liquides sur certains points de changement.
enfin toutes les sections sur une longue distance continue ça imposait quand meme beaucoup d'organisateurs.

En gros j'ai ressenti là durant ce raid pour la 1ere fois en tant que coureur la "pression" qu'on avait eu lorsqu'on avait organisé le raid saucona il y a quelques années (il me semble la 3e ou 4e édition) où l'on avait été très loin, trop loin (après coup) dans la difficulté pour les coureurs et surtout pour les organisateurs. là on avait été obligé de récupérer des postes sitôt une section finie pour aller poser les sections finales parfois tout juste avant les 1eres équipes, épreuve de nuit, de jour, un grand secteur, des organisateurs éparpillés, etc... la plupart des poseurs on avaient enchainés 2J complet en dormant à peine 1h mangeant 3 sandwichs à chaque fois dans la voiture pendant un transfert d'une zone à une autre et donc en alternant pose-dépose avec conduite. le nez dans le guidon on fait mais ensuite on se dit que sur le nombre et les conditions ne pas avoir eu d'accident de voiture relève presque de la chance. est-ce que le jeu en vaut la chandelle?


Enfin dernier point que je voulais aborder: est-ce qu'il y a des gens sur ce forum qui ont suivi la course en direct avec le suivi GPS? si oui était-ce sympa?
aujourd'hui je me suis refait les courses mais en vitesse *32 c'était plaisant mais je me suis demandé si j'aurai trouvé ça sympa en vitesse réelle où on devait avoir l'impression que ça n'avançait pas (et notamment meme en accéléré les transitions j'ai trouvé que ça durait une éternité alors que quand on est dans la course on à l'impression que c'est un des moments les plus "speed" de la course).
Avatar de l’utilisateur
dech.fr
 
Messages: 743
Inscription: 15 Mai 2012, 23:45

Re: Raid Blanc de l'Ain

Messagepar Laurent_D » 07 Novembre 2013, 14:51

http://www.ledauphine.com/skichrono/201 ... -en-binome

Que dire des raids blancs de l'ain, du jura, de l'ardeche...
Moi qui croyait que le Dauphiné était une valeur sure au niveau montagne...
Avatar de l’utilisateur
Laurent_D
 
Messages: 172
Inscription: 20 Mai 2012, 20:13

Re: Raid Blanc de l'Ain

Messagepar dech.fr » 08 Novembre 2013, 00:01

soit ce n'était pas des raids "grand public" soit l'ain, le jura et l'ardèche ne sont pas des vraies montagnes au sens du Dauphiné. :whistle:
Avatar de l’utilisateur
dech.fr
 
Messages: 743
Inscription: 15 Mai 2012, 23:45

Re: Raid Blanc de l'Ain

Messagepar Eric_d_Orient_Alp » 08 Novembre 2013, 06:19

ce ne sont pas des raids "Grand Public", vue qu'il y a de la CO
Avatar de l’utilisateur
Eric_d_Orient_Alp
 
Messages: 1711
Inscription: 13 Mai 2012, 22:17


Retourner vers Retours de courses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité